Le dictionnaire aussi est un outil de domination masculine

Publié: 5 mars 2012 dans Les ruses du sexisme
Tags:

Le petit Larousse 2010

« Sartre (Jean-Paul), Paris 1905 -id. 1980, philosophe et écrivain français. Marqué par la phénoménologie et par Heidegger, il a élaboré une théorie existentialiste, d’abord axée sur le rapport de l’homme à la liberté (L’Être et le Néant, 1943) puis soumise à l’influence du matérialisme dialectique et au culte de l’engagement (Critique de la raison dialectique, 1960-1985), – Sartre a développé ses idées dans des romans (La Nausée, 1938 ; Les Chemins de la liberté, 1945-1949), des drames (Huis-clos, 1944 ; Les Mains sales 1948 ; Le Diable et le Bon Dieu, 1951), des nouvelles (Le Mur, 1939), des essais (Situations, 1947-1976), un récit autobiographique (Les Mots, 1964), une étude sur Flaubert (L’Idiot de famille, 1971-1972). En 1964, il refusa le prix Nobel de littérature. Après sa mort ont paru notamm. Cahiers pour une morale (1983), Carnets de la drôle de guerre (1983-1995) et Vérité et existence (1989). »

«  Beauvoir (Simone de), Paris 1908 – id. 1986, femme de lettre française. Disciple et compagne de Sartre, ardente féministe, elle est l’auteur d’essais (Le Deuxième sexe, 1949), de romans (Les Mandarins, 1954) et de Mémoires (Mémoires d’une jeune fille rangée, 1958) »

 

« Elle se détermine et se différencie par rapport à l’homme et non celui-ci par rapport à elle ; elle est l’inessentiel en face de l’essentiel. Il est le Sujet, il est l’Absolu : elle est l’Autre »

Simone de Beauvoir, Le deuxième sexe (introduction)

 

Je pourrais ne rien ajouter… Que Simone de Beauvoir ait co-fondé le mouvement Choisir avec Gisèle Halimi, qu’elle ait présidé la revue Nouvelles questions féministes, qu’elle ait milité pour le droit à l’avortement, tout cela est simplement résumé par « ardente féministe » (parce qu’il existe des féministes tièdes ? l’auteur de la notice aurait probablement préféré « féministe hystérique », mais bon, il pouvait pas…). Passons, c’est un dictionnaire pas une encyclopédie, il faut faire des choix…Que le reste de ses engagements politiques soient simplement tus, sa proximité avec le communisme, ses positions anti-colonialistes, c’est déjà plus douteux.

Mais qu’elle soit présentée comme « compagne » de Sartre, alors que celle-ci n’est pas mentionnée à l’entrée « Sartre », et surtout comme « disciple » de celui-ci, c’est proprement scandaleux. Celle qui a montré comment les femmes vis-à-vis des hommes avaient été posées comme l’Autre, comme relatives au Sujet, les hommes, est elle-même à son tour posée comme Autre, comme relative à un homme, lequel n’est défini que par lui seul, par ses oeuvres et par ses actes.

Publicités
commentaires
  1. Vivi dit :

    Honteux… Je m’en vais ouvrir mon Larousse pour voir d’autres exemples… (genre Pierre et Marie Curie pour la blague)
    Il y a quelques jours j’ai fait un test sur le dictionnaire des synonymes, c’est à pleurer de rire !
    http://construis-ton-bonheur.over-blog.com/article-synonymes-et-associations-d-idees-100157305.html

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s